Oct 16

Faut-il réserver les allocations familiales aux plus modestes ?

Oui les allocations familiales sont un revenu qui aident les parents dans le cadre d’une politique familiale importante pour la France depuis 1945 et qui fait de la France un pays jeune parmi ses voisins européens. 

Mais il faut savoir faire des économies, et en particulier je pense qu’il faut plafonner les allocations à 3 enfants car ces allocations ne doivent plus être confondues avec un salaire pour famille très nombreuse !

Voilà la première réforme pragmatique qu’il faut mettre en œuvre sur le sujet. Personne n’ose en parler sous peine d’être bien souvent traiter de raciste. 

Il faut néanmoins avoir le courage de constater que certaines familles nombreuses ont détourné l’essence même de cette aide sociale. 

Lorsque l’on fonde une famille il faut l’assumer. Le rôle de l’état est de veiller au bon renouvellement de la population et non de faire vivre des adultes grâce à la multiplicité d’une progéniture. 

Le Président Macron l’a dit lors d’un discours au sujet de la natalité africaine : « … il est très difficile de sortir de la misère lorsque l’on a peu de revenu et sept enfants en moyenne… »
C’est la même chose en France ! 

Après cette première réforme l’on pourra imaginer une certaine baisse des prestations pour les familles les plus aisées sans toutefois les annuler complètement car elles sont aussi une reconnaissance symbolique de la nation pour les familles qui assument et participent au renouvellement des générations dont nous avons besoin. 

Attention enfin à ne pas tomber dans le piège de la « mise sous condition de ressources » de toutes les prestations sociales comme le remboursement des frais de santé, voir même le montant des retraites, car cela créerait une vraie scission dans le pacte social français. 

Comme pour la PMA il s’agit d’un sujet politique très sensible à manier avec précaution !!!

Oct 05

Quai de croisières

Je remercie Hubert Falco d’avoir pris la sage décision de garder les ferrys à Toulon pour que la Seyne-sur-Mer puisse continuer à accueillir les croisières.

Nous serons au cœur du développement du projet touristique de TPM, qui va voir la naissance de lieux d’attractions métropolitains avec le projet de rénovation complète de notre corniche de Tamaris financé par l’agglomération, pour arriver jusqu’au joyau touristique des Sablettes, couronné aujourd’hui par le Grand Hôtel des Sablettes Plage 5 étoiles ouvert en début d’été.

Dans ce cadre de réciprocité intelligente, j’ai décidé en conscience de voter pour la création d’un quai supplémentaire à Toulon, qui bien que vent de travers – alors que tous les quais seynois sont historiquement bout au vent – nous permettra en fonction de la météo d’accueillir quelques paquebots supplémentaires dans la rade.

 

Oct 03

Fermeture des points de passage frontaliers

Le 29 septembre 2017

COMMUNIQUE DE PRESSE

Fermeture des points de passage frontaliers des aéroports du Castellet
et de la Môle Saint-Tropez

Renaud MUSELIER et Christian ESTROSI demandent au Premier ministre le rétablissement définitif de ces deux points de passages frontaliers

Renaud Muselier, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Député européen et Christian Estrosi, Président délégué de la Région ont adressé un courrier au Premier ministre Edouard Philippe pour lui demander de revenir sur la décision du Gouvernement précédent de fermer les points de passage frontaliers des aéroports du Castellet et de la Môle Saint-Tropez. A la suite des protestations des élus de ces territoires et des demandes de Renaud Muselier et Christian Estrosi, le Ministre de l’Intérieur avait accordé en janvier 2017 des dérogations temporaires.

« Nous ne pouvons aujourd’hui nous satisfaire d’une telle décision prise sur des motifs contestables et ne prenant pas suffisamment en compte les enjeux économiques spécifiques de ces deux aéroports internationaux. En effet, le site du Castellet doit en grande partie son succès à la présence d’une piste d’aviation attenante au circuit qui en fait une infrastructure sans pareil en Europe.

L’aéroport de la Môle Saint-Tropez est aussi un symbole de l’attractivité et du développement touristique qui contribue au rayonnement touristique et culturel de Provence-Alpes-Côte d’Azur. Cet aéroport accueille en effet toute l’année des vols d’affaires de touristes étrangers au bénéfice de l’ensemble de l’économie locale.

Alors que notre Région promeut le développement économique et touristique, la décision du précédent Gouvernement apparait en totale contradiction avec l’intérêt de nos territoires. Nous sollicitons donc auprès du Gouvernement le rétablissement définitif de ces deux points de passages frontaliers afin que ces derniers mois d’interdiction restent une parenthèse malheureuse dans la longue l’histoire de l’aviation d’affaires locale » ont déclaré Renaud Muselier et Christian Estrosi.

Région Provence-Alpes-Côte d’Azur – Service Presse – 04.91.57.51.64 – servicedepresse@regionpaca.fr

Sep 28

Le Port de Plaisance virtuel qui peut nous coûter très cher

Ce matin en Conseil municipal, le maire décide d’augmenter la provision pour litiges et contentieux. Par cette décision de revalorisation de la provision du contentieux avec la société Cari Altarea, lors du 1er des deux marchés annulés pour le port de plaisance, le maire est obligé de se dévoiler.

Ces affaires de DSP (Délégation de Service Public) ratées, car mal préparées et surtout mal négociées avec les entreprises privées sont un très gros caillou dans la chaussure du gestionnaire Vuillemot… Et peut être un gros boulet pour nos finances municipales.

Il faut enfin dire la vérité aux Seynois :

  • Le 1er contentieux sur le port de plaisance datant de près de 10 ans et conduit pour des questions idéologiques visant à défaire le travail de la municipalité Paecht va nous coûter 3 ou 4 millions d’€.

  • Et que dire du 2ème contentieux, celui avec la société Sifa pour le 2ème appel d’offre raté qui demande 14 M€ de dommages et intérêts. Là aussi la majorité municipale a intérêt dès maintenant à provisionner une revalorisation de ce contentieux.

Comme d’habitude le Maire minimise l’importance de cette décision en prenant la parole pendant 20 minutes pour tenter de nous endormir et en donnant mille arguments pour nous faire encore prendre des vessies pour des lanternes.
Nous connaissons bien sa méthode qui consiste à nous abreuver de mots, exercice je dois l’avouer dans lequel il excelle et qui parfois peut même nous faire sourire.

Mais là on parle de l’argent des contribuables et c’est beaucoup plus grave.

Alors monsieur le Maire, nous en avons souvent discuté en tête à tête, et je vous ai souvent demandé de travailler en interne ou en externe d’ailleurs avec des spécialistes aguerris aux marchés publics compliqués.

J’ai bien peur qu’il ne soit trop tard et que vous soyez responsable d’une catastrophe financière qui semble s’annoncer pour la commune.

Sep 28

Inauguration du Grand Hôtel des Sablettes Plage

Très belle inauguration hier soir au Grand Hôtel des Sablettes Plage où je représentais le Président Muselier.

A l’invitation de Stéphane Lelièvre, par ailleurs membre du Comité Régional de Tourisme PACA, plus de 1000 convives ainsi que le Directeur de Hilton Europe ont fait le déplacement pour honorer de leur présence une réception des plus réussies.

Cet établissement est un des fleurons de l’hôtellerie et va faire rayonner la Seyne-sur-Mer, le Var et la Région Provence Alpes Côte-d’Azur bien au-delà de nos rivages méditerranéens.

Sep 25

Devoir de Mémoire : les Harkis

À la demande de Renaud Muselier, les conseillers régionaux se sont rendus à la magnifique cérémonie d’hommage national aux #harkis, devant le monument aux morts de Mas Thibert.

Cette cérémonie est particulièrement importante pour moi puisque ma famille a toujours été très liée à celle du Bachaga Boualem.
J’ai revu avec plaisir Mohamed Boualem et cette journée d’hommage national suscite pour moi toujours autant d’émotion.

Rappelons aux plus jeunes que c’est ici que le Bachaga Boualam, vice-président de l’Assemblée nationale de 1958 à 1962, s’est installé avec ses harkis, après avoir quitté l’Algérie. Les historiens estiment qu’à la suite des accords d’Evian mettant fin à la guerre d’Algérie, 55 000 à 75 000 harkis ont été abandonnés sur place et furent victimes de terribles représailles de la part du FLN.
Le souvenir de la colonisation parfois inaudible ne doit pas occulté tous les bienfaits de cette tranche de notre histoire aujourd’hui révolue.

Sep 16

De la filière Nautisme à Cannes

A l’invitation de Muriel Di Martino, représentante de la filière nautisme du Medef Paca, je me suis rendu à la 40ème édition du Yachting Festival à Cannes.

Ce fut l’occasion de nous entretenir avec Jean-Paul Chapeleau, Directeur général de Jeanneau France, pour qui « Il y a une attractivité énorme de notre région. La France a un art de vivre, une image. Et il y aura toujours un coup de cœur pour la Côte d’Azur. C’est pourquoi il faut développer les infrastructures. »

J’ai ainsi pu faire le tour des différentes problématiques du secteur :

  • Quels sont les besoins en termes de formation ?

  • Que peut faire la Région pour développer le yachtisme et le nautisme ?

  • Quid de la déconstruction, un marché visiblement porteur dans notre région ?

Autant d’échanges intéressants, avec l’expérience de Vincent Di Martino, plus gros revendeur de voiliers Jeanneau en France de ces 30 dernières années et l’éclairage de Constance Brement, Directrice Marketing et communication du groupe.

Enfin, nous avons abordé la question de la formation aux métiers de la plaisance avec des groupes leaders mondiaux qui connaissent les réels besoins en matière de formation.

La Région continuera à se pencher sur ces métiers d’excellence qui font aussi et surtout le Tourisme de qualité et de haut niveau comme l’a précisé le Président Renaud Muselier.

Sep 13

Ouverture de la PMA à l’ensemble des femmes en 2018

Le projet gouvernemental d’ouverture de la procréation médicalement assistée (PMA) à l’ensemble des femmes en 2018 est une erreur majeure aux conséquences multiples. 

Je ne crois pas que l’on puisse répondre à la souffrance réelle de la femme dont le compagnon est une autre femme et qui ne peut donc pas naturellement enfanter, par une souffrance possible de l’enfant conçu sous PMA. 

  • Peut-on priver un enfant d’un père biologique puis d’un père social ?Il ne s’agit pas là d’une absence de père – ce qui arrive parfois – mais d’une inexistante pure et simple.

  • Le père étant inexistant peut-on minimiser le traumatisme de l’enfant, adulte en devenir ?

  • L’enfant échappe ainsi au principe de précaution dans lequel pourtant nous nous prélassons en adultes égoïstes !

  • Et comment par la suite refuser aux couples homosexuels hommes le droit à l’enfant dans le cadre d’une GPA de tous les dangers ou une femme portera un enfant qu’elle devra abandonner avec ou sans contribution financière en retour…

Il est d’ailleurs intéressant de savoir sur quels critères se fera le choix de la mère porteuse. Tout ceci est extrêmement dangereux pour l’équilibre de notre société. 

L’effacement du droit DE l’enfant au profit d’un droit À l’enfant est très révélateur d’une évolution progressive de la société beaucoup plus tournée sur soi même que sur les autres.

En ouvrant cette boîte de Pandore le gouvernement modifie les bases familiales que le mariage homosexuel n’avait pas du tout entamé. 

En effet si l’égalité des droits de deux personnes qui s’aiment et vivent ensemble n’est pas contestable, le bouleversement du Droit de la Famille que renferme cette mauvaise réforme aura des conséquences certaines en outre sur l’équilibre psychologique d’un grand nombre des enfants ainsi conçus !

Sep 07

Suppression des régimes spéciaux

Qu’« ils » déchainent les passions ou bien qu’« ils » soient montrés du doigt, « Ils », ces nombreux régimes spéciaux de retraite, seront-ils concernés par la future réforme ?

La question est certes sensible mais je me félicite des déclarations faites par le Président Macron.

La réforme du régime spécial des cheminots fait partie de l’ensemble du projet de réforme des retraites, qui fera l’objet d’une loi-cadre et sera présentée à l’été 2018.

Et même si « rien n’est encore arrêté », en fervent défenseur de l’universalité du régime des retraites, j’espère que le gouvernement tendra vers la suppression de ces régimes spéciaux, au nom du principe d’égalité, de justice sociale et des impératifs budgétaires.

Juin 20

Accord obtenu pour la réduction des nuisances

Je me félicite de l’accord trouvé avec Bouygues qui réduira considérablement les nuisances pour les seynois, tout en conservant l’activité économique pour la carrière du Revest ainsi que le port de Brégaillon.

Articles plus anciens «