Actualité

Crise des « migrants »

Défendre une autre voie entre le cynisme du FN et l’angélisme de la gauche

À ce stade du drame humain nous devons organiser cet exode sur le plan européen et mondial. Chaque commune et chaque paroisse apportera son humble contribution.

Il faut arrêter de parler de migrants qui donne une fausse connotation presque raciste à tous ces pauvres gens qui fuient daech et l’extrémisme musulman qui ne représente en aucun cas les valeurs de l’islam modéré incarnées par 99% des français de confession musulmane.

Nos responsables politiques seraient bien avisés de revoir leur condamnation médiatique et à bon compte des régimes de Bachar el Assad et de Vladimir Poutine – qui ne sont certes pas les plus démocratiques – mais où l’on n’égorge pas à cause de sa religion !

Le pape François a été très clair sur le rôle des chrétiens dans cette affaire et tous les discours de haine et d’exclusion entendu par la maison FN de Montretout ce week-end sont cultuellement nuls et non avenus.

J’ai également une pensée toute particulière pour tous ces chrétiens d’orient que l’on a laissé tomber depuis plusieurs années à cause d’une sorte de gêne qui consiste à faire preuve de culpabilité mal placée ! Il est heureux que l’on ne fasse plus la différence entre un exode dont on ne s’est pas occupé ou un autre ; que chacun prenne sa part de l’accueil humanitaire – organisé et régulé – et que l’on règle le problème de daech en Syrie, en Irak et en Libye.

Sur cette dernière affaire nous devrons soutenir les pays arabes alliés à la tête desquels l’Égypte fait figure de leader, pour régler cette terrible dérive de l’islam radical.

Soyons capables de faire pour nous et pour nos sociétés démocratiques ce que nous avons fait pour le Koweït en 1991 avec une grande coalition militaire mondiale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.