Actualité

Ouverture de la PMA à l’ensemble des femmes en 2018

Le projet gouvernemental d’ouverture de la procréation médicalement assistée (PMA) à l’ensemble des femmes en 2018 est une erreur majeure aux conséquences multiples. 

Je ne crois pas que l’on puisse répondre à la souffrance réelle de la femme dont le compagnon est une autre femme et qui ne peut donc pas naturellement enfanter, par une souffrance possible de l’enfant conçu sous PMA. 

  • Peut-on priver un enfant d’un père biologique puis d’un père social ?Il ne s’agit pas là d’une absence de père – ce qui arrive parfois – mais d’une inexistante pure et simple.

  • Le père étant inexistant peut-on minimiser le traumatisme de l’enfant, adulte en devenir ?

  • L’enfant échappe ainsi au principe de précaution dans lequel pourtant nous nous prélassons en adultes égoïstes !

  • Et comment par la suite refuser aux couples homosexuels hommes le droit à l’enfant dans le cadre d’une GPA de tous les dangers ou une femme portera un enfant qu’elle devra abandonner avec ou sans contribution financière en retour…

Il est d’ailleurs intéressant de savoir sur quels critères se fera le choix de la mère porteuse. Tout ceci est extrêmement dangereux pour l’équilibre de notre société. 

L’effacement du droit DE l’enfant au profit d’un droit À l’enfant est très révélateur d’une évolution progressive de la société beaucoup plus tournée sur soi même que sur les autres.

En ouvrant cette boîte de Pandore le gouvernement modifie les bases familiales que le mariage homosexuel n’avait pas du tout entamé. 

En effet si l’égalité des droits de deux personnes qui s’aiment et vivent ensemble n’est pas contestable, le bouleversement du Droit de la Famille que renferme cette mauvaise réforme aura des conséquences certaines en outre sur l’équilibre psychologique d’un grand nombre des enfants ainsi conçus !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.