Actualité

Devoir de Mémoire : les Harkis

À la demande de Renaud Muselier, les conseillers régionaux se sont rendus à la magnifique cérémonie d’hommage national aux #harkis, devant le monument aux morts de Mas Thibert.

Cette cérémonie est particulièrement importante pour moi puisque ma famille a toujours été très liée à celle du Bachaga Boualem.
J’ai revu avec plaisir Mohamed Boualem et cette journée d’hommage national suscite pour moi toujours autant d’émotion.

Rappelons aux plus jeunes que c’est ici que le Bachaga Boualam, vice-président de l’Assemblée nationale de 1958 à 1962, s’est installé avec ses harkis, après avoir quitté l’Algérie. Les historiens estiment qu’à la suite des accords d’Evian mettant fin à la guerre d’Algérie, 55 000 à 75 000 harkis ont été abandonnés sur place et furent victimes de terribles représailles de la part du FLN.
Le souvenir de la colonisation parfois inaudible ne doit pas occulté tous les bienfaits de cette tranche de notre histoire aujourd’hui révolue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.