Actualité

Faut-il réserver les allocations familiales aux plus modestes ?

Oui les allocations familiales sont un revenu qui aident les parents dans le cadre d’une politique familiale importante pour la France depuis 1945 et qui fait de la France un pays jeune parmi ses voisins européens. 

Mais il faut savoir faire des économies, et en particulier je pense qu’il faut plafonner les allocations à 3 enfants car ces allocations ne doivent plus être confondues avec un salaire pour famille très nombreuse !

Voilà la première réforme pragmatique qu’il faut mettre en œuvre sur le sujet. Personne n’ose en parler sous peine d’être bien souvent traiter de raciste. 

Il faut néanmoins avoir le courage de constater que certaines familles nombreuses ont détourné l’essence même de cette aide sociale. 

Lorsque l’on fonde une famille il faut l’assumer. Le rôle de l’état est de veiller au bon renouvellement de la population et non de faire vivre des adultes grâce à la multiplicité d’une progéniture. 

Le Président Macron l’a dit lors d’un discours au sujet de la natalité africaine : « … il est très difficile de sortir de la misère lorsque l’on a peu de revenu et sept enfants en moyenne… »
C’est la même chose en France ! 

Après cette première réforme l’on pourra imaginer une certaine baisse des prestations pour les familles les plus aisées sans toutefois les annuler complètement car elles sont aussi une reconnaissance symbolique de la nation pour les familles qui assument et participent au renouvellement des générations dont nous avons besoin. 

Attention enfin à ne pas tomber dans le piège de la « mise sous condition de ressources » de toutes les prestations sociales comme le remboursement des frais de santé, voir même le montant des retraites, car cela créerait une vraie scission dans le pacte social français. 

Comme pour la PMA il s’agit d’un sujet politique très sensible à manier avec précaution !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.