Conseil Régional

Séance plénière du Conseil régional

Assemblée plénière du 13 décembre 2019

TOURISME

Rapport n° 36

Rapports financiers portant sur l’exercice 2018 des deux Comités régionaux du tourisme Provence-Alpes-Côte d’Azur et Côte d’Azur France

 

La promotion touristique de Provence-Alpes-Côte d’Azur relève des missions des deux Comités régionaux de tourisme : Provence-Alpes Côte d’Azur et Côte d’Azur France.

Leurs comptes annuels devant être soumis chaque année au Conseil régional conformément à l’article L.131.10 du Code du Tourisme, il est nécessaire de présenter les rapports financiers portant sur l’exercice 2018 des deux Comités régionaux de tourisme.

L’analyse de leurs comptes est essentielle pour apprécier la qualité de leur gestion en tant que structure associée de la Région.

A ce titre, plusieurs contrôles sont mis en oeuvre :

1 – Un suivi technique tout au long de l’année ainsi que des évaluations faites auprès des Professionnels participant aux principales opérations du CRT.

2 – Un contrôle sur pièces justificatives en application du règlement financier du CR.

3 –  Une analyse budgétaire et annuelle réalisée par la Direction des Finances et le contrôle de gestion de la Région.

 

Des observations ont été formulées et permettent en synthèse de souligner que :

Le CRT Provence Alpes-Côte d’Azur bénéficie d’une structure financière saine sur la période analysée, avec une amélioration des résultats sur l’exercice 2018.

A noter qu’un suivi des fonds dédiés a été mis en place sur l’exercice permettant ainsi une meilleure visibilité de l’utilisation des subventions.

L’exercice 2017 avait été une année de transition dans la gestion du CRT. L’exercice 2018 permet d’en vérifier les résultats.

Dans les grandes lignes, le vœu du Président de Canson est donc de favoriser les actions plus que le fonctionnement.

C’est la politique qu’il a mise en place initiée par le Président Muselier.

Ainsi, sans rentrer dans le détail du compte de résultat, 52% du budget annuel du CRT est consacré aux actions de la structure et 48 % à son fonctionnement.

Il est à noter que pour 2018 les charges d’exploitation sont en baisse de 196 000 €.

Cela est essentiellement dû à la baisse des charges de personnel.

En effet, la masse salariale représente 34% des charges d’exploitation et est à son plus bas niveau depuis 2015.

Le CRT Côte d’Azur France, représenté par Jennifer Salles Barbosa, bénéficie lui aussi d’une structure financière saine et stable sur la période analysée, avec une amélioration des résultats par rapport à 2017.

Comme vous le savez, le CRT Côte d’Azur France couvre le territoire des Alpes Maritimes, et il agit par convention sur la marque Côte d’Azur avec l’Est Varois, en coordination avec le CRT Provence Alpes Côte d’Azur.

Son action relève d’avantage d’une action départementale de promotion touristique.

Il est par conséquent largement soutenu par le Département des Alpes Maritimes qui assure 60 % du budget global de ce CRT.

La région participe uniquement au financement du plan d’action annuel du CRT Côte d’Azur et le soutient sur le contrat de marque Côte d’Azur France.

Le résultat d’exploitation de cette structure présidée par le Maire de Cannes est nettement positif 173 000 € pour la première fois depuis 2013.

Il est à noter que les charges d’exploitation ont baissé de 15% et que la masse salariale a elle aussi baissé de 2%

Tous ces résultats permettent à la structure de consolider ses fonds propres.

Conclusion :

– Efficacité envers les professionnels du tourisme

– Actions sur le terrain

– Cure d’amaigrissement de leur fonctionnement